BIENVENUE SUR LE SITE DE LA COMMUNE DE LABASTIDE DE LEVIS

Actualités

VIDE DRESSING DIMANCHE 9 AVRIL 2017

Le Football Club Bastidois organise un vide dressing ce dimanche 9 avril de 8 h. à 18 h. à la salle des fêtes de Labastide.

Entrée libre - restauration sur place - renseignements au 06 25 45 51 82.

Vide dressingvide-dressing.pdf (347.3 Ko)

CONSEIL MUNICIPAL MERCREDI 12 AVRIL A 20h30

LA PROCHAINE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL  SE TIENDRA le mercredi 12 avril 2017 à 20h30 à la salle de la mairie.

Ordre du jour :

Budget communal : Compte administratif et compte de gestion 2016, Affectation des résultats, Présentation et approbation du budget 2017 

Budget assainissement : Compte administratif et compte de gestion 2016, Affectations des résultats, Présentation et approbation du budget 2017

Délibérations associées :  Vote des taux 2017,  Subventions aux associations 2017, Autorisation de contracter une ligne de trésorerie ou un prêt à court terme, Mise à jour des indemnités de fonctions du maire et des adjoints

Transfert de la compétence Eclairage public au SDET

Conditions de prise en charge d’une partie des frais d’intervention contre les nids de frelons asiatiques

Questions diverses

 

 

RECONNAISSANCE CATASTROPHE NATURELLE 2015

Par arrêté interministériel du 24 janvier 2017, la commune a été reconnue en état de catastrophe naturelle au titre des mouvements de terrain pour la période du 1er janvier au 28 avril 2015.
Pour télécharger l'arrêté : Arrete catastrophe naturelle mouvement de terrainarrete-catastrophe-naturelle-mouvement-de-terrain.pdf (484.46 Ko)

Par ailleurs, la commune a reçu un avis défavorable au titre de l'aléa retrait-gonflement des argiles pour l'année 2015. Les propriétaires concernés seront informés par courrier. Une nouvelle demande de reconnaissance d'état de catastrophe naturelle sera déposée auprès de la Préfecture pour l'année 2016.

Merci à tous les propriétaires ayant subi des dommages à leur habitation d'adresser un courrier à la mairie pour appuyer cette nouvelle demande.

 

 

PLAN LOCAL D'URBANISME EN COURS DE REVISION : DEMARCHE DE CONCERTATION AVANT ARRÊT DU PROJET PREVU AU 2nd SEMESTRE 2016

EDITO PRINTEMPS - ÉTÉ 2016

Le printemps est pour les élus locaux le temps du vote du budget.

Labastide n'a pas échappé à cette règle et les élus ont travaillé de façon approfondie sur ce document essentiel pour la vie quotidienne des habitants.

 

Le budget 2016 est marqué par quelques informations importantes.

Les dotations versées par l'Etat sont globalement en baisse. La Dotation globale de fonctionnement baisse régulièrement et passera de 84 000 € (2013) à

52 000 € cette année. Dans le même temps, certaines charges continuent d'augmenter, souvent du fait du gouvernement faut-il le préciser : obligation de l'amélioration de l'accessibilité des bâtiments publics, revalorisation de la rémunération des agents.

Cette augmentation des charges a été en partie compensée par la rigueur appliquée aux dépenses sur lesquelles la commune garde la main.

L'examen des Comptes administratifs (c'est le document qui retrace l'exécution du budget) a mis en évidence ces efforts. Entre 2013 et 2015, on constate une maîtrise de la masse salariale (-1,3 %), des charges générales (- 2,3%), des indemnités versées aux élus (-11%).

L'équilibre du budget a imposé d'augmenter les impôts de 2 % pour 2016.

 

Pour la section Investissements, l'encaissement du solde de la vente des terrains du quartier de Carrairoles a permis comme prévu d'apurer les déficits antérieurs. La situation financière de Labastide permet d'envisager des travaux pour près de 224 000 €. La priorité sera donnée à l'amélioration de la salle polyvalente qui doit être modernisée (sanitaires, rangements..) et à la voirie (desserte de Carrairoles maintenant que le projet est dans sa phase finale, voirie rurale pour un montant de 25 000 €). Ces opérations sont pour partie subventionnées par l'Etat, la communauté de communes et la réserve parlementaire du député Jacques Valax.

Le recours à l'emprunt sera uniquement envisagé pour des acquisitions immobilières qui généreraient des loyers couvrant la charge totale de l'emprunt.

Comme chacun pourra le vérifier, nos marges de manœuvre sont étroites malgré le soin apporté à la gestion des deniers municipaux.

 

Le deuxième gros dossier du moment est l'intercommunalité. Le préfet a imposé une grande communauté de communes de plus de 60 communes et de près de 70 000 habitants. Le conseil de communauté comportera 100 délégués. Le Conseil municipal bastidois avait délibéré pour une solution à taille plus humaine : le rattachement à la communauté Pays salvagnacois-Vère Grésigne. Parmi les raisons de ce choix : une plus grande implication des élus et des modes de gestion plus efficients.

Les élus locaux ont trouvé une solution permettant de conserver une certaine proximité pour la gestion des services publics et améliorer la gouvernance : la grosse communauté sera organisée en 3 pôles ayant chacun une certaine autonomie. Ce n'est pas une solution miraculeuse mais elle adoucit les conséquences de la décision prise sans concertation par le préfet du Tarn.

Il faudra aussi que les prochains élus de la « grosse » communauté arrivent à dépasser les petits enjeux politiciens qui ont bloqué Tarn et Dadou jusqu’à maintenant : les logiques partisanes n'ont rien à faire dans la gestion locale.

Les élus bastidois prennent leur part dans les discussions en cours pour faire naître cette intercommunalité. Nos efforts portent sur les points suivants :

  • Les élus locaux doivent conserver une véritable capacité d'action politique. Ils ne doivent pas se résoudre à demeurer de simples porte-parole des services techniques ou administratifs de la communauté.

  • La situation fiscale et budgétaire bastidoise doit être prise en compte avec sérieux.

  • Les impôts payés par les ménages résultent d'une multiplication assez simple :
    impôt dû = taux x valeur locative.
    Les taux bastidois sont bas mais les valeurs locatives sont élevées, fruit de décisions prises en 1970 par l'Etat et du respect par la commission communale des impôts directs des principes de justice fiscale qui l'a conduite à actualiser à leur juste valeur les bâtiments rénovés.

  • Les dotations d'Etat sont particulièrement faibles.

  • D'autres communes comparables en population ou niveau d'équipement ont au contraire des valeurs locatives inférieures d'un tiers et des dotations d'Etat de 2 à 4 fois plus élevées que Labastide. Avec l'harmonisation des taux liée à l'intégration forcée dans la grande intercommunalité, cela signifie que les Bastidois contribueront plus que les autres pour un service au mieux égal. Ce n'est pas acceptable. Mes demandes de compensation n'ont jamais été prises en compte au niveau de la CC Tarn & Dadou, sans cesse repoussées au motif qu'il y avait d'autres urgences. Il n'est plus possible d'attendre et j'ai insisté pour que cette question soit intégrée dans l'étude globale qui doit précéder la fusion des 3 CC.

 

Concernant les dotations d'Etat, j'ai adressé une lettre au préfet du Tarn et au directeur des finances publiques pour demander des explications et des solutions à cette situation particulièrement inéquitable et qui limite les marges de manoeuvre comme je le soulignai dans l'analyse du budget 2016.

 

Comme vous pouvez vous en douter, les élus sont particulièrement attentifs à ces enjeux qui concernent à la fois l'égalité des citoyens devant les charges publiques et la capacité de la commune à mener des actions, raisonnables cela va sans dire en ces périodes difficiles, pour les habitants, grands et petits.

 

Pour conclure sur une note plus légère, après une pause estivale,  je vous invite à réserver la soirée du 9 septembre prochain : la municipalité organise entre 18 h et 22 h un moment de rencontre pour tous les Bastidois qui le souhaitent, avec le concours des associations qui présenteront leurs activités ; un solide apéritif étant prévu pour agrémenter la soirée.

 

Restant à votre disposition,

 

François Vergnes, maire

 

 

Logo labastide

Date de dernière mise à jour : 06/03/2017