labastide de lévis

Ouverture du Baroudeur - Bar Restaurant Epicerie Pain

Par Le 06/09/2021

Le nouveau bar-restaurant-épicerie de Labastide de Lévis a ouvert ses portes le mardi 3 août après 10 mois de travaux pour la construction de ce bâtiment communal. 

Dès 8 h venez retrouver Meghane et Thomas au Baroudeur. Du Mardi au Samedi 8h/14h30 -  17h30/23h.  Le Dimanche 8h/13h

Épicerie de produits locaux que vous retrouverez dans vos assiettes au restaurant. Cuisine familiale, accueil convivial et sourire au rendez-vous.

Pain et presse locale

Entrée par le rond point au dessus de la Cave, le bâtiment est situé en bordure du nouveau quartier de Carrairoles. 

Tél : 06 82 57 53 90

@mail : lebaroudeurcafe@gmail.com

Lien Facebook pour Photos  :(2) Le Baroudeur | Facebook

Le Baroudeur (@baroudeur.mt) • Photos et vidéos Instagram

210905 photo enseigne le baroudeur

 

SECURISATION ET EMBELLISSEMENT RUE SAINT BLAISE

Par Le 06/09/2021

Les travaux réalisés pour la sécurisation et l'embellissement de la rue Saint Blaise sont une étape importante dans l’amélioration du cadre de vie du village. Nous avons conscience des changements d’habitudes que cela implique mais la démarche de la commune s’inscrit dans le bien- être de ses habitants.

  • La mise en place des pots et leur fleurissement courant juin ont permis d’atteindre deux objectifs :

Sécurisation des piétons, en incitant les véhicules à ralentir :

Le positionnement des pots, a un rôle important. Ils n’ont pas vocation à être fixé au sol pour vous permettre momentanément de les déplacer, un marquage au sol a été effectué (point de peinture Blanche) afin de vous permettre de le repositionner à sa place initiale, merci d’y penser, c’est important !

Donner un nouvel éclat à la rue St Blaise :

Le choix des pots (en consultation avec les riverains) et leur installation, n’est que la 1er étape de l’embellissement de la rue St Blaise, nous devons tous contribuer à son maintien et son développement, échanger des idées.

  • Le traçage des places de parking :

Il vient d’être réalisé depuis peu. Il va permettre de définir plus concrètement la nouvelle organisation en matière de stationnement.

Nous remercions les riverains de la Rue St Blaise et les autres habitants de la commune pour leur compréhension et pour leurs retours très positifs sur ce qui a été entrepris.

210617 rue st blaise

 

 

VIDE GRENIERS 19 SEPTEMBRE 2021

Par Le 05/09/2021

Affiche vg 2021

Le vide greniers annuel organisé par la bibliothèque communale Croque Livres aura lieu dimanche 19 septembre de 8h à 18h. 
Inscription obligatoire avec le bulletin à télécharger et à déposer dans la boîte aux lettres de l'association sous le porche place du Pioch. 

Le pass sanitaire n'est pas demandé mais le masque est obligatoire.

Les inscriptions sont possibles jusqu'à la veille du vide- greniers au 06-22-50-10-27 ou par mail à cowhine@yahoo.fr

Vide grenier bulletin 2021vide-grenier-bulletin-2021.pdf (1.57 Mo)

CONSEIL MUNICIPAL MARDI 1er JUIN A 18h30

Par Le 30/05/2021

Le prochain Conseil Municipal aura lieu dans la salle des associations, le mardi 1er juin 2021 à 18 heures 30. Le port du masque est obligatoire. L’accès à la salle sera adapté aux conditions sanitaires.

Ordre du jour :

2021-08-01 Intercommunalité

2021-08-01-01 Contrat de Relance de Transition Ecologique (CRTE)

2021-08-01-02 Opération collaborative avec la CA2G intitulée « programme de développement des mobilités actives et de la pratique du vélo » Demande de subvention FEADER programme LEADER

2021-08-02 Bâtiment communal à vocation économique et de santé

2021-08-02-01 Avenant au marché

2021-08-02-02 Baux pour les locaux commerciaux et de santé

2021-08-02-03 Consolidation du plan de financement et de la demande de subvention Leader.

2021-08-03 Urbanisme

2021-08-03-01 Projet de vente d’une parcelle

2021-08-03-02 Déclaration d'utilité publique : projet de Tauriac

2021-08-03-03 Déclarations d’intention d’aliéner

2021-08-04 Exécution du budget

2021-08-04-01 Décision modificative

Informations Conseil Municipal et questions diverses

TRAVAUX GRAND RUE MAI 2021

Par Le 03/05/2021

En raison des travaux liés à la réfection du revêtement de la Grand Rue, le stationnement sera interdit du

Lundi 17 mai à partir de 7 heures au vendredi 21 mai 2021, 17 heures.

La journée du 18 mai sera particulièrement bruyante. 

Veuillez nous excuser de ce désagrément. Nous vous remercions de votre compréhension. 

arrete-2021-012-travaux-grand-rue.pdf (320.17 Ko)

 

 

 

PROJET PLAN DE STATIONNEMENT RUE ST BLAISE FEVRIER 2021

Par Le 01/02/2021

Comme convenu nous vous soumettons le plan de stationnement de la rue St Blaise et des abords de l'église. Ce plan grand format est affiché dans la vitrine en face la mairie.

Le courrier a été distribué en priorité à tous les habitants de la Rue Saint Blaise le 31 janvier pour consultation et réponse avant le 13 février 2021.

Tout bastidois peut exprimer son avis s'il le souhaite à l'aide du coupon ci joint : 210127 courrier plan de stationnement rue st blaise210127-courrier-plan-de-stationnement-rue-st-blaise.pdf (393.16 Ko)

Courrier plan de stationement rue st blaise

TRAVAUX GRAND RUE FEVRIER 2021

Par Le 30/01/2021

En raison de la réalisation de travaux de réfection des trottoirs et des caniveaux préalablement à la réfection de la chaussée, la circulation et le stationnement dans la Grand-rue seront interdits du 1er février au 26 février du lundi au vendredi aux horaires suivants : de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30.

Arrete travaux grand rue fevrier 2021arrete-travaux-grand-rue-fevrier-2021.pdf (331.83 Ko) 

De plus nous attirons l'attention des habitants de la Grand-rue sur la nécessité de raccorder son logement au gaz naturel rapidement car la réfection du revêtement de la Grand-rue prévue d'ici le mois d'avril 2021 empêchera tous travaux pendant une durée minimale de 5 ans. 
Un courrier en ce sens a été distribué à tous les habitants de la rue : Courrier raccordement gaz naturelcourrier-raccordement-gaz-naturel.pdf (317.83 Ko)

RENOVATION DES LOGEMENTS : NOUVELLES AIDES

Par Le 20/01/2021

Le service d'accompagnement des ménages à la rénovation énergétique "Rénovam" mis en place par la Communauté d'Agglomération arrive à échéance au 31 décembre 2020. 
Néanmoins le service public d'accompagnement continue pour les habitants du territoire. Il est remplacé par Rénov'Occitanie, le nouveau service mis en oeuvre par la Région et le Département.

Les interlocuteurs restent les mêmes que Rénovam pour informer et orienter les ménages :

Le CAUE au 05 63 60 16 80 

L'ADIL au 05 63 48 73 80 

Pour un accompagnement aux travaux d'adaptation des logements au handicap ou à la perte d'autonomie liée à l'âge (voir conditions de revenus), ou pour la rénovation de logemenst locatifs conventionnés, les ménages peuvent adresser leurs demandes à Soliha, agence mandaté par le Conseil Départemental : 

- pour des travaux d'adaptation : 05 63 48 58 90 

- pour les logements locatifs : 05 63 48 10 80

Plaquettes informatives pour plus de précisions : 

2021-nouvelles-aides-renovation-des-logements.pdf (830.31 Ko)

2021-service-accompagnement-aides.pdf (378.19 Ko)

CIRCULATION ALTERNEE SUR LA RD 988

Par Le 20/01/2021

Pour permettre l'execution de travaux de fourreaux endommagés sur la RD 988 sur la commune de Labastide de Lévis, la circulation de tous les véhicules sera limitée à 50 km/h et se fera sur une voie unique. Une circulation alternée sera mise en place du 1er février au 20 février tous les jours hors WE de 8h à 17h30. 

Nous vous demandons la plus grande vigilance. 

Pour consulter l'arrêté du Département : arrete-de-circulation-c2021112001.pdf (668.89 Ko)

COVID 19 : VACCINATIONS

Par Le 20/01/2021

Les Bastidois de plus de 75 ans seront prochainement contactés par la commune pour connaître leur intention et leurs besoins (appui administratif, transport, …) en matière de vaccination contre la COVID. En liaison avec la Caisse d’assurance maladie qui pilote l’opération, les agents communaux et les élus seront à la disposition des volontaires pour faciliter leur vaccination. 

Attention : des petits filous essaient déjà de profiter de la situation ; aucune somme d’argent, de chèque ou de numéro de carte bleue ne peut vous être demandée. L’opération est gratuite, prise en charge par l’Etat et les différents services publics. En cas de doute, appelez la mairie du mardi au vendredi de 14 h à 18 h, le samedi de 9 h à 12h au 05 63 53 72 60.

Lil@ N° 12/2020 - Commémoration du 11 novembre 1918

Par Le 11/11/2020

L@bastide Infos du mercredi 11 novembre 2020 

COMMEMORATION DU 11 NOVEMBRE 1918 

Une cérémonie en comité restreint pour ce 11 novembre 2020...

20201111 monument aux morts

Bruno Fervel, médecin colonel en retraite et Nathalie Huttenberger, directrice de l'école ont pris part avec la municipalité à cet hommage. L'Appel des Bastidois morts pour la France puis l'Appel des soldats français morts en opération depuis le 11 novembre 2019 auquel a été associé le capitaine François Sangiovanni, fils du maire adjoint de Montans mort des suites d'un entrainement en février 2020, ont précédé le dépôt de gerbe, la minute de silence puis la Marseillaise.

20201111 110909

Les discours ... 

C'est à 11 heures le 11 du 11ème mois de 1918 que les cloches ont résonné dans toute la France pour annoncer la fin de la grande guerre.

Le 28 janvier 1921, le soldat inconnu est inhumé sous l'Arc de Triomphe dans une tombe. Le 11 novembre 1923, André Maginot, alors ministre de la Guerre, allume une flamme pour la première fois.

Depuis, chaque année, des défilés et des commémorations sont organisés partout en France autour des monuments aux morts pour conserver la mémoire des morts de la première guerre mondiale, mais également de tous les morts pour la France.

Aujourd’hui nous commémorons dans des circonstances certes particulières en raison de l’épidémie COVID, le 11 novembre mais nous commémorons et pensons à tous ceux qui sont tombés ou qui ont été meurtris dans leur chair au cours de ces 4 années de guerre.

Cette première guerre mondiale nous semble loin maintenant et plutôt faire partie des manuels d’histoire. Au-delà du temps qui s’écoule et qui peut sembler tout effacer, notre paysage en a gardé trace. Il suffit de visiter la région de Verdun dont la topographie conserve les meurtrissures de combats dantesques.

Pour appréhender ce que fut l’engagement de la nation, deux chiffres:

en moyenne chaque jours plus de 2500 hommes tués ou blessés;

le 22 août 1914, 27000 soldats sont tués dans la journée.

C’est pour conserver la mémoire de cet engagement que chaque commune de France, dont Labastide de Lévis, à son monument aux Morts avec le nom des enfants du pays mort pour la France.

C’est une invitation à l’unité et une source de courage pour affronter les épreuves de notre temps. 

Nous n’oublions pas dans cette période de crise sanitaire les soignants qui livrent un autre combat, contre la maladie celui-là, parfois aux dépens de leur propre santé, parfois au prix de leur vie.

Ce n’est sans doute pas une guerre au sens précis du terme mais cet engagement requiert, comme celui des forces de police et de gendarmerie, comme celui des sapeurs-pompiers, des valeurs d’altruisme et de don de soi, un sens profond de l’intérêt général qui sont partagées par nos soldats ;

Nous leur devons respect et soutien. 

Jean-Paul Muriente, Conseiller municipal de Labastide de Lévis

Lecture par Bruno Fervel du discours de Geneviève DARRIEUSSECQ, ministre déléguée auprès de la ministre des Armées, chargée de la Mémoire et des Anciens combattants

2020111 bruno fervel discours

C’était il y a un siècle.

Ce 10 novembre 1920, la Grande Guerre est achevée depuis deux ans. Dans la citadelle de Verdun, Auguste THIN, soldat de deuxième classe et pupille de la Nation, dépose un bouquet d’œillets blancs et rouges sur le cercueil d’un soldat. Un parmi tous les combattants des Flandres, de l’Artois, de la Somme, du Chemin-des-Dames, de Lorraine, de la Meuse… Un de ces braves ! Un des poilus qui participa à une interminable guerre. Un de ces Français qui œuvra à la tâche incommensurable de la Victoire.

Un parmi des milliers qui est devenu le Soldat inconnu.

Le 11 novembre 1920, le peuple de France l’accompagne solennellement sous les voûtes de l’Arc de Triomphe. La patrie, reconnaissante et unanime, s’incline respectueusement devant son cercueil, en saluant la mémoire de tous les soldats morts sous le drapeau tricolore.

Quelques mois plus tard, il était inhumé. Depuis 1923, la Flamme du Souvenir veille, nuit et jour, sur la tombe. Chaque soir, elle est ravivée pour que jamais ne s’éteigne la mémoire. La sépulture du Soldat inconnu est devenue le lieu du recueillement national et le tombeau symbolique de tous ceux qui donnent leur vie pour la France. Cet anonyme représente chacun de nos morts et tous nos morts en même temps.

Cette mémoire vit également dans chacune de nos communes, dans chaque ville et village de France, dans chacun de nos monuments aux morts, dans chacun des cimetières, dans nos mémoires familiales. Elle vit dans l’œuvre de Maurice GENEVOIX qui entre aujourd’hui au Panthéon. Le Président de la République l’a souhaité en l’honneur du peuple de 14-18.

Maurice GENEVOIX n’entre pas seul dans le temple de la Nation. Il y entre en soldat des Eparges, en écrivain et en porte-étendard de « Ceux de 14 ». Il y entre avec ses millions de frères d’armes, ceux dont il a immortalisé le souvenir, l’héroïsme et les souffrances. Il y entre avec toute la société, de la première ligne à l’arrière, mobilisée face à l’adversité et qui a tenu avec une admirable endurance.

8 millions de soldats combattirent sous les couleurs de notre drapeau, aucun d’entre eux ne revint totalement indemne. Des centaines de milliers furent blessés dans leur chair comme dans leur âme. 1 400 000 tombèrent au champs d’honneur. Nous ne les oublions pas. Inlassablement, nous les honorons.

Chaque 11 novembre, la Nation rend également un hommage solennel à tous les morts pour la France, ceux d’hier et ceux d’aujourd’hui. Chaque année, nous rappelons leur nom.

Chaque 11 novembre est un moment d’unité nationale et de cohésion autour de ceux qui donnent leur vie pour la France, de ceux qui la servent avec dévouement et courage. En ces instants, au souvenir des évènements passés et aux prises avec les épreuves de notre temps, nous nous rappelons que c’est tout un peuple, uni et solidaire, qui fit la guerre, qui la supporta et en triompha.

2020111111 ceremonie 1

Enquête café multiservices

Par Le 08/11/2020

Un bâtiment devant accueillir un café multiservices au début de l'été prochain est en cours de construction sur la commune de Labastide. Vous êtes invités à donner votre avis et à faire part de vos suggestions en remplissant le questionnaire ci après après avoir pris connaissance du courrier explicatif. 

courrier-questionnaire-cafe-multiservices-labastide-de-levis.pdf (587.17 Ko)

questionnaire-cafe-multiservice-labastide-de-levis.pdf (1.21 Mo)

Retour du questionnaire en mairie ou par courriel avant le 20 novembre 2020. 

L'équipe municipale vous remercie de votre participation active. 
 

ASSAINISSEMENTS INDIVIDUELS : CONTROLES DECENNAUX

Par Le 19/10/2020

Contrôle des assainissements individuels 2020 

La campagne 2020, 10 ans  après la première vague de contrôles, aura lieu à partir de la mi-septembre à l’initiative de la Communauté d’agglomération Gaillac-Graulhet compétente en la matière. La société ST2D basée 146 route de Graulhet à Brens est prestataire de délégation de service public et s’occupe du SPANC (Service Public d’Assainissement Non Collectif) sur le territoire de la Communauté d’Agglomération Gaillac-Graulhet dont fait partie la ville de Labastide de Lévis.

Conformément aux obligations qui lui incombent (l’article L. 2224-8 du code général des collectivités territoriales), la Communauté d’Agglomération Gaillac-Graulhet, doit procéder tous les 10 ans à des contrôles sur toutes les installations en assainissement autonome présentes sur son territoire.

Dans ce cadre, la société ST2D vous contactera par courrier afin de convenir d’une date de rendez-vous pour effectuer le contrôle de bon fonctionnement de votre dispositif d’assainissement autonome (conformément à l’article 4 de l’arrêté du 27 avril 2012). Cette visite est obligatoire, nous vous remercions d’avance pour la coopération dont vous ferez preuve à l’égard de notre agent M. MEREIAU afin de lui faciliter l’accès à vos installations.

Nous vous rappelons qu’en cas de vente de votre maison, il vous faut effectuer un contrôle de votre systeme d’assainissement; pour ce faire vous devez aussi contacter l'entreprise ST2D. Il en est de même pour installer un nouveau dispositif ou réhabiliter un dispositif existant. Les services sont joignables aux coordonnées suivantes : 

Tel. : 05.63.57.78.54 / 05.63.33.00.00

Portable : 06.25.76.92.44

Mail : assainissement.bf@st2d.fr

 

 

Lutte contre le Moustique Tigre

Par Le 26/08/2020

Le moustique tigre : qui est-il ?

Aedes albopictus de son vrai nom, le moustique tigre est originaire d’Asie et se distingue des autres moustiques par sa coloration contrastée noire et blanche. Il s’est développé de manière significative et continue depuis 2004 en métropole où il est désormais présent dans 58 départements au 1er janvier 2020. Il s'est progressivement implanté dans le Sud de la France jusqu’à coloniser l’ensemble des départements de la région. Le moustique tigre est implanté et actif dans le département du Tarn depuis 2015. Il colonise progressivement le territoire national.

 
   

Ce moustique de très petite taille est particulièrement nuisible : ses piqûres interviennent principalement à l’extérieur des habitations, pendant la journée, avec un pic d’agressivité à la levée du jour et au crépuscule.


Il peut également être « vecteur » de la dengue, du chikungunya et du virus zika si, et seulement si, il est contaminé. Il s’infecte en piquant une personne ayant un de ces virus dans son sang, malade ou non, et qui revient d’un voyage dans un pays où ces maladies sont présentes. Il devient ainsi capable de transmettre la maladie dans le proche voisinage en piquant ensuite des personnes saines.

Prévention : le moustique qui vous pique est né chez vous !

Le moustique tigre se développe surtout en zone urbaine, dans de petites quantités d’eau, et se déplace peu au cours de sa vie (100 à 150 mètres autour de son lieu de naissance).

·Comment éviter la prolifération des moustiques ? Quelques gestes simples

Les produits anti-moustiques (insecticides et répulsifs) ne permettant pas d’éliminer durablement les moustiques, il est nécessaire de limiter leurs lieux de ponte et de repos.

Supprimer les gîtes larvaires, c'est supprimer toute eau stagnante au domicile et autour, c'est couvrir, jeter et vider tous les récipients pouvant contenir de l’eau :

Enlever ou vider régulièrement tous les objets abandonnés dans le jardin ou sur la terrasse qui peuvent servir de récipient.

- Vider les vases, les soucoupes des pots de fleurs ou les remplir de sable humide

- Ranger à l’abri de la pluie tous les stockages pouvant contenir de l’eau : pneus, bâches plastiques, jeux d'enfants, pieds de parasol, mobiliers de jardin…

- Prévoir une pente suffisante pour que l’eau ne stagne pas dans les gouttières, veiller à la bonne évacuation des eaux de pluie.Rendre les bidons de récupération d’eau de pluie inaccessibles aux moustiques (les couvrir d’une moustiquaire ou d’un tissu fin), retourner les arrosoirs.

- Entretenir le jardin : élaguez, débroussaillez, taillez, ramassez les fruits tombés et les déchets végétaux, réduisez les sources d’humidité.

Informations auprès de l' Agence Régionale de Santé Occitanie : Délégation départementale du TARN 44, Bd Maréchal Lannes - Cantepau

www.occitanie.ars.sante.fr

Ces gestes simples réduisent efficacement le risque de présence du moustique à proximité du domicile. Ils sont indispensables pour limiter la prolifération des moustiques et pour protéger votre entourage.

Si vous trouvez un moustique tigre 

Les autorités sanitaires (Agence régionale de santé (ARS) Occitanie) et son opérateur, Public Labos suivent avec attention l’extension de l’implantation du moustique tigre. L’ensemble de la population peut participer à la surveillance de cette espèce afin de mieux connaître sa répartition. Il s'agit d'une action citoyenne permettant ainsi de compléter les actions mises en place.

Si vous pensez avoir observé un moustique tigre près de chez vous, vous pouvez le signaler sur la plateforme www.signalement-moustique.fr.

 

·Se protéger contre les piqûres de moustique

Pour se protéger des piqûres il faut :

- porter des vêtements longs et protéger les pieds et les chevilles. Il est également conseillé d’imprégner les vêtements avec un insecticide répulsif ;

utiliser des répulsifs cutanés, ils contiennent un principe actif qui éloigne les insectes sans toutefois les tuer.

Des précautions d’emploi sont à respecter, renseignez-vous auprès de votre médecin ou de votre pharmacien.

L’objectif étant d’éviter l’introduction et la transmission de la dengue, du chikungunya et du zika en France métropolitaine, il est rappelé :

- Aux personnes se rendant dans des zones où circulent ces virus de se protéger des piqûres de moustiques sur place, mais également à leur retour à domicile, notamment si elles sont malades ; 

- En cas de symptômes évocateurs de l’une de ces maladies (maux de tête accompagnés de fièvre, douleurs ou courbatures…) survenant dans les 15 jours après le retour d’un pays où l’une de ces maladies est présente, il est recommandé de consulter sans tarder son médecin traitant.

Pour en savoir +

Reconnaître et signaler un moustique tigre

http://www.signalement-moustique.fr/

Agence régionale de santé (ARS) Occitanie : https://www.occitanie.ars.sante.fr

  • Dossier Moustique tigre

https://www.occitanie.ars.sante.fr/moustique-tigre-3

 

Santé Publique France (InVS) : https://www.santepubliquefrance.fr/

  • Dossier Maladies infectieuses / maladies à transmissions vectorielles

http://invs.santepubliquefrance.fr//Dossiers-thematiques/Maladies-infectieuses/Maladies-a-transmission-vectorielle

 

Ministère de la santé : http://solidarites-sante.gouv.fr/

  • Rubrique « Santé-Environnement » puis « Moustiques vecteurs de maladies »

http://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/risques-microbiologiques-physiques-et-chimiques/especes- nuisibles-et-parasites/moustiques-vecteurs-de-maladies

 

Ministère des affaires étrangères : www.diplomatie.gouv.fr/fr/

  • Conseils aux voyageurs

www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/

 
   


Déploiement de la fibre optique

Par Le 12/05/2020

 

Consultez le calendrier prévisionnel du déploiement de la fibre sur la commune au lien suivant : 

http://tarnfibre.fr/test-deligibilite/

Les masques "fait maison"

Par Le 21/04/2020

Les masques confectionnés de manière artisanale à partir de morceaux de tissus ne sont pas équivalents aux masques utilisés en milieu médical, qui, eux, répondent à des normes bien spécifiques.

Les masques « fait maison » sont utiles pour limiter la diffusion de sécrétions de la part de malades qui s’ignorent et pouvant ainsi contaminer involontairement d’autres personnes.

Ils n’exonèrent en rien du respect des fameux « gestes barrières », comme se laver les mains, respecter les mesures de distanciation sociale, destinées à ralentir la progression de l’épidémie.

De plus ils doivent être portés de façon à bien recouvrir le nez et la bouche. De plus il faut éviter de se frotter les yeux après avoir été en contact avec un suspect.

Il faut laver le masque à 60° pendant 5 minutes pour détruire le virus après chaque sortie.

Enfin si la personne se met à tousser, avec des maux de tête, de la fièvre, des troubles digestifs, une perte d’odorat ou du goût.  Elle doit absolument éviter de sortir de chez elle et appeler son médecin traitant pour savoir la conduite à tenir. Le masque en tissu ne sera pas suffisant pour protéger son entourage.

Dr FERVEL Bruno

Médecin Colonel (H)

Conseiller Santé de l'ANOPEX

Pour ceux qui veulent en savoir plus :

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2020/04/06/les-masques-protegent-ils-du-coronavirus-le-debat-demele-en-huit-points_6035758_4355770.html?xtor=EPR-32280629-[a-la-une]-20200407-[zone_edito_2_titre_1]

Très beau texte du père Pierre-Alain Lejeune, prêtre à Bordeaux

Par Le 19/04/2020

Et tout s’est arrêté…

Ce monde lancé comme un bolide dans sa course folle, ce monde dont nous savions tous qu’il courait à sa perte mais dont personne ne trouvait le bouton « arrêt d’urgence », cette gigantesque machine a soudainement été stoppée net. À cause d’une toute petite bête, un tout petit parasite invisible à l’œil nu, un petit virus de rien du tout… Quelle ironie ! Et nous voilà contraints à ne plus bouger et à ne plus rien faire. Mais que va-t-il se passer après ? Lorsque le monde va reprendre sa marche ; après, lorsque la vilaine petite bête aura été vaincue ? À quoi ressemblera notre vie après ?

Après ?

Nous souvenant de ce que nous aurons vécu dans ce long confinement, nous déciderons d’un jour dans la semaine où nous cesserons de travailler car nous aurons redécouvert comme il est bon de s’arrêter ; un long jour pour goûter le temps qui passe et les autres qui nous entourent. Et nous appellerons cela le dimanche.

Après ?

Ceux qui habiteront sous le même toit, passeront au moins 3 soirées par semaine ensemble, à jouer, à parler, à prendre soin les uns des autres et aussi à téléphoner à papy qui vit seul de l’autre côté de la ville ou aux cousins qui sont loin. Et nous appellerons cela la famille.

Après ?

Nous écrirons dans la Constitution qu’on ne peut pas tout acheter, qu’il faut faire la différence entre besoin et caprice, entre désir et convoitise ; qu’un arbre a besoin de temps pour pousser et que le temps qui prend son temps est une bonne chose. Que l’homme n’a jamais été et ne sera jamais tout-puissant et que cette limite, cette fragilité inscrite au fond de son être est une bénédiction puisqu’elle est la condition de possibilité de tout amour. Et nous appellerons cela la sagesse.

Après ?

Nous applaudirons chaque jour, pas seulement le personnel médical à 20h mais aussi les éboueurs à 6h, les postiers à 7h, les boulangers à 8h, les chauffeurs de bus à 9h, les élus à 10h et ainsi de suite. Oui, j’ai bien écrit les élus, car dans cette longue traversée du désert, nous aurons redécouvert le sens du service de l’Etat, du dévouement et du Bien Commun. Nous applaudirons toutes celles et ceux qui, d’une manière ou d’une autre, sont au service de leur prochain. Et nous appellerons cela la gratitude.

Après ?

Nous déciderons de ne plus nous énerver dans la file d’attente devant les magasins et de profiter de ce temps pour parler aux personnes qui comme nous, attendent leur tour. Parce que nous aurons redécouvert que le temps ne nous appartient pas ; que Celui qui nous l’a donné ne nous a rien fait payer et que décidément, non, le temps ce n’est pas de l’argent ! Le temps c’est un don à recevoir et chaque minute un cadeau à goûter. Et nous appellerons cela la patience.

Après ?

Nous pourrons décider de transformer tous les groupes WhatsApp créés entre voisins pendant cette longue épreuve, en groupes réels, de dîners partagés, de nouvelles échangées, d’entraide pour aller faire les courses où amener les enfants à l’école. Et nous appellerons cela la fraternité.

Après ?

Nous rirons en pensant à avant, lorsque nous étions tombés dans l’esclavage d’une machine financière que nous avions nous-mêmes créée, cette poigne despotique broyant des vies humaines et saccageant la planète. Après, nous remettrons l’homme au centre de tout parce qu’aucune vie ne mérite d’être sacrifiée au nom d’un système, quel qu’il soit. Et nous appellerons cela la justice.

Après ?

Nous nous souviendrons que ce virus s’est transmis entre nous sans faire de distinction de couleur de peau, de culture, de niveau de revenu ou de religion. Simplement parce que nous appartenons tous à l’espèce humaine. Simplement parce que nous sommes humains. Et de cela nous aurons appris que si nous pouvons nous transmettre le pire, nous pouvons aussi nous transmettre le meilleur. Simplement parce que nous sommes humains. Et nous appellerons cela l’humanité.

Après ?

Dans nos maisons, dans nos familles, il y aura de nombreuses chaises vides et nous pleurerons celles et ceux qui ne verront jamais cet après. Mais ce que nous aurons vécu aura été si douloureux et si intense à la fois que nous aurons découvert ce lien entre nous, cette communion plus forte que la distance géographique. Et nous saurons que ce lien qui se joue de l’espace, se joue aussi du temps ; que ce lien passe la mort. Et ce lien entre nous qui unit ce côté-ci et l’autre de la rue, ce côté-ci et l’autre de la mort, ce côté-ci et l’autre de la vie, nous l’appellerons Dieu.

Après ?

Après ce sera différent d’avant mais pour vivre cet après, il nous faut traverser le présent. Il nous faut consentir à cette autre mort qui se joue en nous, cette mort bien plus éprouvante que la mort physique. Car il n’y a pas de résurrection sans passion, pas de vie sans passer par la mort, pas de vraie paix sans avoir vaincu sa propre haine, ni de joie sans avoir traversé la tristesse. Et pour dire cela, pour dire cette lente transformation de nous qui s’accomplit au cœur de l’épreuve, cette longue gestation de nous-mêmes, pour dire cela, il n’existe pas de mots.

Bulletin municipal n° 75 avril 2020

Par Le 19/04/2020

Un deuxième numéro du bulletin municipal spécial confinement  a été distribué dans les boîtes aux lettres entre le 15 et le 19 avril pour informer tous les bastidois des actions mises en oeuvre en complément des LiL@s.

Rappel : N° spécial mairie : 06 33 51 76 02 pour les personnes dans le besoin - commande du pain à M. Benoit Fraysse au 07 84 07 57 66 pour une livraison en mairie tous les mardis et vendredis(les élus organisent la distribution uniquement entre 10h 45 et 12h ces mêmes jours)

Nouveau : possibilité de commander des masques tissus  auprès de la communauté d'agglomération qui organise un marché groupé avec les communes

Merci de déposer vos commandes dans la boîte aux lettres de la mairie avant mardi 21 avril 12h, dernier délai pour les retardataires ! 

 200417 bon commande masque200417-bon-commande-masque.pdf (243.18 Ko)

 Vous pouvez parcourir les pages de ce bulletin spécial ici . Bonne lecture et restez toujours confinés !

Bulletin 75 p1

Bulletin 75 p 2

Bulletin 75 p 3

Bulletin 75 p 4

 

 

 

DOSSIER FISCAL AVRIL 2020

Par Le 19/04/2020

Présentation de la situation budgétaire de la commune de Labastide de Lévis

Confrontée à une diminution de ses ressources en fonctionnement et malgré une gestion des plus rigoureuse, la commune est mise en réseau d’alerte en 2014 : les services de l’Etat (préfecture et DDFIP) surveillent et conseillent les communes considérées en difficulté.

Les rencontres annuelles avec secrétaires généraux de la préfecture organisées dans ce cadre commencent toujours de façon âpre (critiques sur la gestion communale) et finissent sur le constat d’une situation extraordinaire, inexplicable et sur un soutien aux (modestes) projets structurants.

Rappel sur la gestion (voir courrier attestant de la rigueur, rédigé par  JC Soubrié, trésorier communal)

  • Pas de dépenses somptuaires
  • Gestion rigoureuse des employés, des services et des indemnités
  • Des ressources locatives importantes
  • Un gros effort sur le scolaire et périscolaire, sur la lecture publique (bibliothèque municipale depuis 20 ans en gestion associative), sur l’éducation sportive (salle polyvalente, terrains de football…)
  • Une gestion des projets en bon père de famille :
    • Aucun « éléphant blanc »
    • Des investissements importants mais indispensables    
      • Réserve foncière
        • Dont une partie encore disponible
      • PLU avec diagnostic agricole et schéma directeur pour les déplacements
      • 2 secteurs résidentiels à la viabilisation complète : gaz, fibre, assainissement collectif, permis d’aménager volontariste…
      • Ecole rénovée
      • ALAE doté de moyens importants
      • Locaux techniques et salles de réunion
    • Un patrimoine locatif autofinancé : 11 locations (du T2 au T4) pour une recette annuelle de 45 000€

Mais une situation toujours tendue :

  • Des dotations d’Etat exceptionnellement faibles
 

2018

2020

 

 

 

Population

Total

DGF  2020 /hab

total 2018

Cadalen

1561

         473 092 €

                     303 €

 

Cahuzac

1126

         262 738 €

                     233 €

             260 952 €

Castelnau Montmiral

1051

         283 202 €

                     269 €

             278 762 €

Labastide

929

           68 996 €

                        74 €

               71 712 €

Lagrave

2044

         321 046 €

                     157 €

             279 088 €

Montans

1410

         185 147 €

                     131 €

             232 988 €

Riviéres

990

         138 555 €

                     140 €

             126 292 €

Senouillac

1126

         256 543 €

                     228 €

             243 081 €

St Gauzens

874

         114 915 €

                     131 €

 

Tecou

975

         258 245 €

                     265 €

             209 691 €

 

  • Une pression fiscale conforme à la moyenne pour la partie communale  

doc 3

2 017

2 018

       

 

Population

DGF / habitant

base TH/hab

contrib/hab TH

base FB/hab

contrib /hab TFB

Cahuzac

1100

        232 €

     1 094 €

        228 €

        921 €

        132 €

Castelnau Montmiral

1 051

        265 €

     1 021 €

        232 €

        684 €

        100 €

Labastide

987

          73 €

     1 289 €

        262 €

        976 €

        146 €

Lagrave

2 044

        137 €

     1 257 €

        276 €

        793 €

        162 €

Montans

1 410

        165 €

        923 €

        212 €

        629 €

        149 €

Riviéres

990

        128 €

     1 094 €

        201 €

        937 €

        119 €

Senouillac

1 126

        216 €

        983 €

        234 €

        595 €

        104 €

Tecou

975

        215 €

        930 €

        241 €

        554 €

        112 €

  • mais largement supérieure pour                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                
    • La fiscalité départementale

 

2019

Ressource de TH perdue par la commune

 / hab

Produit départemental de TFPB perçu sur la commune

 / hab

Cadalen

1537

         159 044 €

                 103 €

         258 526 €

             168 €

Cahuzac

1153

         106 373 €

                   92 €

         258 351 €

             224 €

Castelnau Montmiral

1066

           91 899 €

                   86 €

         222 188 €

             208 €

Labastide

939

           92 073 €

                   98 €

         296 617 €

             316 €

Lagrave

2169

         242 906 €

                 112 €

         524 489 €

             242 €

Montans

1419

         131 662 €

                   93 €

         316 189 €

             223 €

Riviéres

1045

           93 455 €

                   89 €

         289 548 €

             277 €

Senouillac

1128

         128 301 €

                 114 €

         216 929 €

             192 €

St Gauzens

848

           65 189 €

                   77 €

         258 526 €

             305 €

Tecou

989

         125 945 €

                 127 €

         173 021 €

             175 €

 

On voit sur ce tableau que la TH bastidoise n’est pas très différente des autres communes alors que la TFNB perçue par le CD 81 est nettement plus importante, du fait d’un taux unique départemental appliqué à des bases hautes

Site fiscalite epci

  • La fiscalité additionnelle de l’EPCI (Tarn et Dadou -TED puis Communauté d’Agglomération Gaillac Graulhet - CA2G) : le mécanisme est le même et la contribution pour la lecture publique représente 4.82 € à Labastide contre 3,22 € à Técou.

Fiscalité communautaire pour la lecture publique

 

/ moyenne

Cadalen

3,03 €

82%

Cahuzac

3,90 €

105%

Castelnau Montmiral

3,57 €

96%

Labastide

4,82 €

130%

Lagrave

4,31 €

116%

Montans

3,25 €

88%

Riviéres

3,77 €

102%

Senouillac

3,44 €

93%

Tecou

3,22 €

87%

moyenne

3,70 €

 

 

  • La TOEM

Communes

population

VL moyenne 2014

BASE TEOM 2014

TAUX 2014

PRODUITS 2014

TAUX 2020

PRODUITS 2020

var

teom /hab

Cestayrols

546

2 254

326 110

11,50%

37 503

10,00%

32 611

-4 892

          59,73 €

Fayssac

374

2 320

183 731

11,50%

21 129

10,00%

18 373

-2 756

          49,13 €

Labastide Lévis

1038

3 359

831 906

8,83%

73 457

10,00%

83 191

9 733

          80,15 €

Rivières

1070

2 566

688 505

11,50%

79 178

10,00%

68 851

-10 328

          64,35 €

Sénouillac

1144

2 658

684 147

11,50%

78 677

10,00%

68 415

-10 262

          59,80 €

 

Une explication unique : des valeurs locatives élevées

  • Le mode de calcul des dotations pénalise Labastide de Lévis du fait d’un effort fiscal calculé non pas sur les contributions réelles mais sur le différentiel de taux avec la moyenne de la strate sans tenir compte des bases.
  • Un phénomène longtemps masqué par des ressources en taxe professionnelle importantes (Hermet, Cave, tissu économique local…) jusqu’au passage en Taxe Professionnelle Unique et à la consommation croissante du reversement.

Les conséquences qui s’aggravent :

  • Les taux unifiés de l’EPCI pèsent significativement plus sur les Bastidois (voir ci-dessus)
  • Pour la commune :
    • Des budgets difficiles puis impossibles à boucler quand la DGF baisse.
    • Une incapacité à financer le reste à charge et donc non recours aux différents fonds (FDT, fonds de concours TED puis Agglo) et subventions (abandon en cours de route en 2016 d’un projet financé par la DETR pour rénover la salle polyvalente).
    • Un recours à l’emprunt difficile voire impossible du fait d’une Capacité d’Autofinancement nette négative
    • Une action municipale réduite à gérer la pénurie, facteur de démotivation et de frustration
    • Un sentiment de profonde injustice, non prise en compte par Tarn et Dadou et par la CA2G.  Le Pacte fiscal et financier réalisé au sein de la CAGG a confirmé les données avancées par la commune depuis de nombreuses années mais sans envisager de solution
    • L’obligation de vendre le patrimoine foncier pour envisager le plus petit projet
  • Pour les Bastidois : une pression fiscale croissante rendant impossible, car inéquitable et économiquement dangereuse, une hausse d’impôts communale

Les réactions :

  • Passées :
    • Des sollicitations constantes pour une action au niveau de l’EPCI (TED puis CA2G) sur les Valeurs Locatives en soulignant le manque à gagner : pas de réaction globale, des résultats médiocres, pas de prise en compte des écarts pourtant conséquents, un choix de financement qui néglige le cas particulier de Labastide de Lévis
    • Un travail avec l’AMF, la DDFIP et l’EPCI pour caractériser la spécificité bastidoise
    • Des demandes en réunion « réseau d’alerte » sans suite sauf une explication du mode de calcul de la DGF
    • Une information de la population
    • Une proposition avortée lors de la Commission Communale des Impôts Directs de créer des catégories 4’, 5’ et 6’ pour recaler les Valeurs Locatives sur un standard plus favorable (base Cadalen)
    • Une information de la population faite avant les municipales de 2020
    • Une réflexion approfondie sur la question de finir le mandat et/ou d’en envisager un autre
  • A venir :
    • Un vote contre tous les budgets de l’Agglo mobilisant des ressources fiscales assises sur les VL et une procédure au Tribunal Administratif
    • Une demande d’un changement de mode de financement permettant un début de prise en charge de l’iniquité de la situation

Objectif :

  • obtenir une dotation correspondant à 75 % de la moyenne de la strate
    • soit environ 145 € par habitant
    • soit 70 000 € de ressources supplémentaires par an, avec un effet rétroactif
  • Pour financer (maîtrise foncière réalisée pour l’essentiel), en lien avec les autres collectivités
    • Opération cœur de village
      • Création d’un Point d’Apport Volontaire dans la partie Ouest du village (avec CA2G, fini, livraison 05/2019)
      • Création de locaux pour commerce multi-services et services de santé
      • Aire de jeu et équipements pour l’exercice physique en libre service (à proximité de l’école)
      • Aire de stationnement pour absorber le flux de véhicules lié à la revitalisation du village
      • Poursuite du réseau de chemins doux pour lier village historique et nouveau quartier
      • Aménagement d’un belvédère
    • Aménagement de sécurité et de valorisation de la zone d’activité sur le RD 988 (rond-point, aire de co-voiturage, arrêt de bus, parc à vélo…) = CD81 (Route Départementale) + CA2G (mobilité)
    • Aménagement de liaisons douces vers rd 988 et Marssac
      • Existence d’une Opération d’Aménagement Programmée (OAP) dans le Plan Local d’Urbanisme
  • Aménagement d’une aire de loisirs sur le Tarn
    • Existence d’une OAP
  • Prise en charge de l’immeuble menaçant ruine situé rue des écoles

Démarches engagées :

  • Courrier à Gérald Darmanin, ministre des comptes publics, en mai 2018 : pas de réponse
  • Courrier à Marie Christine Verdier Jouclas, députée, en mai 2018 : pas de réponse
  • Courrier à Olivier Dussopt, secrétaire d’Etat auprès de Gérald Darmanin, ministre des comptes publics, en novembre 2019 : réponse début 2020 informant la commune que le problème est transmis au directeur général des collectivités locales, pas de nouvelle à ce jour
  • Appui important du Sénateur Bonnecarrère qui a doublé les courriers communaux d’un envoi officiel
  • Information de la population via les bulletins municipaux (dernière information en date, dans le n° 75 – avril 2020,  p . 4)

Pistes pour 2020 :

  • Pistes évoquées lors de la réunion publique du 9 mars
    • Pétition communale
    • Désobéissance fiscale 
  • Demande d’une expertise indépendante au cabinet Klopfer (https://www.cabinetmichelklopfer.fr/)